Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme : Servier plus que jamais engagé !

02/04/2021

Le 2 avril a lieu la Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme visant à mieux informer sur les réalités de ce trouble du développement cérébral. L’occasion pour Servier de réaffirmer son engagement dans ce domaine.

 

Résultant d’un neuro-développement atypique, l’autisme ou trouble du spectre autistique (TSA) est un trouble chronique qui recouvre des situations cliniques et de handicap très variées. Cette différence de fonctionnement cérébral peut se traduire par une altération de la communication (langage, compréhension, etc.), des interactions sociales (perception et compréhension des émotions, relations sociales, etc.) et du comportement (gestes stéréotypés et répétitifs, intérêts et activités restreints, réticence au changement, etc.).

 

Enfant autiste pour la Journée Mondiale de sensibilisation à l'autisme Les premiers signes de TSA apparaissent généralement au cours de la petite enfance, parfois dès 6 mois, et persistent à l’âge adulte. Quels que soient les pays ou les catégories de populations concernées, le nombre de personnes présentant un TSA ne cesse d’augmenter dans le monde. Les études les plus récentes estiment que le taux de prévalence des personnes autistes varierait entre 90 et 120 individus sur 10 000, soit environ 1 % de la population mondiale.

 

À ce jour, seule une prise en charge pluridisciplinaire et individualisée permet aux personnes autistes d’améliorer leurs capacités fonctionnelles à interagir avec le monde qui les entoure et à s’y adapter.

 

Servier est engagé dans le domaine neuropsychiatrique depuis plusieurs décennies. Ses équipes de R&D travaillent à la fois sur des désordres neurodégénératifs et sur des troubles neuro-développementaux tels que l’autisme, pour y apporter des solutions thérapeutiques innovantes.

 

Ainsi, en partenariat avec la biotech Neurochlore, Servier développe une thérapie pouvant s’intégrer dans la prise en charge multidisciplinaire, pour atténuer les symptômes des TSA chez les enfants et adolescents.

 

Dans le cadre du partenariat, deux études de phase III dans la population pédiatrique ont été lancées en 2018. Elles devraient livrer leurs premiers résultats en septembre 2021.

Si les résultats sont positifs, ce sera un réel pas en avant pour les enfants et les adolescents autistes et leurs familles.

 

 

Des actions pour et avec les personnes autistes

 

Avec plusieurs projets lancés en collaboration avec la communauté médicale, les personnes autistes et leur aidants, Servier est aujourd’hui de plus en plus considéré comme un solide partenaire dans le domaine des TSA.

 

Dans la continuité des nombreuses actions déjà menées en France et à l’international avec des associations membres d’Autisme Europe, Servier a organisé trois groupes de travail entre juin et septembre 2020. L’objectif de ces groupes de travail était d’évaluer l’impact de la Covid-19 sur l’autisme, mais également de mieux appréhender le quotidien des personnes autistes et de leurs aidants. D’autres rendez-vous auront lieu en 2021 pour co-construire avec ces associations de nouveaux outils et supports destinés à améliorer leur qualité de vie.

 

« J’adresse tous mes remerciements aux personnes autistes et leurs aidants qui nous ont donné de leur temps précieux pour nous partager leurs émotions, leurs attentes et leurs espoirs dans des solutions mieux adaptées à leur quotidien.» , souligne Adela Gaia, Patients Relations Manager chez Servier.

 

 

  • L’autisme touche 1 personne sur 100 dans le monde.
  • Le trouble du spectre de l’autisme affecte 3 fois plus de garçons que de filles1.

 

 

1 Prevalence of Autism Spectrum Disorder Among Children Aged 8 Years — Autism and Developmental Disabilities Monitoring Network, 11 Sites, United States, 2014 – Surveillance Summaries / April 27, 2018 / 67(6);1–23