#BecauseIsayso #TakeYourMedicine : nouvelle édition de la campagne de sensibilisation à l’hypertension

03/09/2021

Servier lance ce 3 septembre, dans plus de 40 pays, une nouvelle édition de la campagne « BecauseISaySo » en partenariat avec la Société internationale de l’hypertension (ISH). Intitulée « #TakeYourMedicine » (PrenezVosMédicaments), cette campagne vise à sensibiliser le grand public sur l’importance de l’observance du traitement contre l’hypertension.

 

« Il est essentiel de sensibiliser le grand public aux graves conséquences de la non-observance car un traitement mal pris signifie que le patient n’est pas entièrement protégé », souligne David Pédelabat-Lartigau, directeur Marketing Hypertension au sein de la franchise Cardiologie-Hypertension chez Servier.  « Ceci est particulièrement important en ce moment, car nous avons vu davantage de patients arrêter leur traitement chronique pendant la crise sanitaire que nous vivons depuis maintenant plus d’un an et demi. »

 

La non-observance du traitement : un risque accru pour les patients

Avec environ 1,2 milliard d’hypertendus dans le monde, l’hypertension est le premier facteur de risque de décès1. Dite « silencieuse », car souvent asymptomatique, l’hypertension est le principal facteur de risque d’infarctus et d’AVC.

 

 

L’observance du traitement est la capacité du patient à suivre précisément les conseils et le traitement prescrit par son médecin. Bien qu’elle ait un rôle crucial dans le traitement des maladies, l’importance de l’observance du traitement est souvent négligée. Un défaut d’observance a des conséquences graves sur la pression artérielle, Ce qui est vrai pour l’hypertension l’est aussi pour l’hypercholestérolémie, qui est souvent une comorbidité chez les patients souffrant d’hypertension.

 

« Chez Servier, nous nous engageons à travailler avec les patients et les professionnels de santé pour améliorer l’observance », déclare Bertrand Renaud, Chief Patient Officer. « Ceci est essentiel pour accompagner au mieux les patients, grâce à une plus grande efficacité thérapeutique, de meilleurs résultats et moins de complications. Cette campagne reconduite avec l’ISH est à nouveau un très bon exemple de notre engagement à long terme. »

 

Une campagne de sensibilisation très suivie

« BecauseIsayso » est une campagne de sensibilisation mondiale constituée de deux volets, « #CheckYourPressure » (PrenezVotreTension) et « #TakeYourMedicine ». En 2020, la campagne avait suscité un véritable intérêt sur les réseaux sociaux, touchant 27 millions de personnes sur le seul mois de septembre, et avec un niveau d’interactivité très élevé.

Cette nouvelle campagne fait directement suite aux précédentes et montre comment les membres d’une famille, 20 ans après, peuvent passer des moments précieux parce que les parents ou les grand-parents ont écouté leurs enfants ou leurs petits-enfants qui leur demandaient de prendre leur traitement contre l’hypertension régulièrement.

La campagne est diffusée en plusieurs langues sur les réseaux sociaux du Groupe et YouTube tout au long du mois de septembre.

Poster of the #BecauseIsayso campaign Poster of the #BecauseIsayso campaign Poster of the #BecauseIsayso campaign

 

 

En chiffres

Plus d’un tiers des personnes souffrant d’hypertension arrêtent leur traitement après seulement 6 mois2 et 50 % arrêtent complètement leur traitement au bout de 1 an.2

Plus de 50 % des personnes hypertendues ont également un taux de cholestérol élevé.2

La mauvaise observance du traitement antihypertenseur majore d’un tiers le risque d’événement cardiovasculaire

Servier est engagé dans l’hypertension depuis plus de 50 ans.

Servier est le 2e acteur mondial en hypertension (IQVIA hypertension market, MAT Q1 2021), hors US et Japon.

 

 

 

Plus d’information sur www.becauseisayso.net

 

Découvrez My Health Partner, le site web aux contenus pédagogiques et personnalisés pour les patients souffrant d’hypertension, d’hypercholestérolémie, de diabète ou de maladie coronarienne.

—–

1 Source : Organisation mondiale de la Santé (OMS).

2 Chowdhury R et al. Eur Heart J. 2013;34(38):2940-2948.