fbpx
close read more

Message de …

PASCAL LEMAIRE, Vice-Président Exécutif Finance

Les résultats 2020/2021 démontrent la solidité du Groupe et confirment sa capacité à intégrer avec succès de nouvelles acquisitions. Nous sommes confiants dans l’atteinte de nos objectifs à 2025 pour continuer à répondre aux besoins des patients à travers le monde.

NOS RÉSULTATS 2020/2021

Une croissance portée par une augmentation du volume des ventes

Le chiffre d’affaires consolidé du groupe Servier pour l’exercice 2020/21 est en progression de 4,3 % par rapport à l’exercice 2019/20 à taux de change constants (+0,8 % à taux réels) pour atteindre 4,725 Mds€. L’évolution du chiffre d’affaires résulte d’une croissance en volume de 5,3 % soit 246 M€. L’oncologie contribue pour 153 M€ à cette croissance dont 69 M€ générés par l’acquisition de la division oncologie d’Agios Pharmaceuticals.

Le chiffre d’affaires des médicaments princeps s’élève à 3,306 Mds€ pour l’exercice 2020/21, soit une croissance de 4,8 % à taux constants (+0,6 % à taux réels) par rapport à l’exercice 2019/20. Le chiffre d’affaires des médicaments génériques est en croissance de 2,9 % à taux constants (+1,1 % à taux réels), par rapport à l’exercice précédent pour atteindre 1,419 Md€.

L’EBITDA reste stable par rapport à l’exercice précédent à hauteur de 625 M€ pour 2020/21, soit 13,2 % du chiffre d’affaires Groupe, ainsi que le résultat opérationnel qui s’élève à 278 M€, soit 5,9 % du chiffre d’affaires Groupe.


Une croissance soutenue en oncologie

L’acquisition de la division oncologie d’Agios Pharmaceuticals marque l’accélération de la stratégie du Groupe en oncologie. Depuis le début de l’exercice 2020/21, Servier alloue plus de la moitié de son budget de R&D à la découverte et au développement de médicaments contre le cancer. L’investissement majeur du Groupe en oncologie se traduit aujourd’hui par sept médicaments à disposition des patients. Le chiffre d’affaires princeps du Groupe en oncologie s’élève à 604 M€ contre 448 M€ en 2019/20, soit une progression de 34,9 %.

Une activité soutenue en cardio-métabolisme et une croissance importante dans les maladies veineuses

Les ventes de médicaments princeps en cardio-métabolisme s’élèvent à 2,067 Mds€, soit 44 % du chiffre d’affaires Groupe, en baisse de 3,2 % à taux constants (-6,9 % à taux réels) par rapport à 2019/20 (2,221 Mds€) en raison notamment d’un ralentissement des ventes en Chine. Le Daflon®, traitement reconnu contre l’insuffisance veineuse, constitue une part importante de la croissance du Groupe. Au cours de l’exercice, les ventes ont progressé de 13,6 % à taux constants (+7,5 % à taux réels), à hauteur de 473 M€ contre 440 M€ en 2019/20, propulsant Daflon® au premier rang des médicaments princeps du Groupe en termes de chiffre d’affaires.

Un Groupe porté par les ventes de médicaments princeps à l’international

La part du chiffre d’affaires du Groupe générée hors Union européenne reste stable par rapport à l’exercice précédent et représente plus de la moitié du chiffre d’affaires consolidé, soit 51 %. Le Groupe a distribué plus d’un milliard de boîtes de médicaments dans le monde. La Chine reste la première filiale princeps du Groupe malgré une baisse de 22,8 %, en raison des réformes gouvernementales, avec un chiffre d’affaires de 353 M€ contre 457 M€ en 2019/20. La filiale américaine devient la deuxième filiale princeps du Groupe, devant la filiale en Russie (247 M€), avec un chiffre d’affaires de 255 M€ en progression de 31,4 % (194 M€ en 2019/20).