Covid-19 : Servier rejoint la Coalition Innovation Santé

25/03/2020

Face à la crise sanitaire liée à la propagation du virusCovid-19, le Groupe rejoint la « Coalition Innovation Santé – Crise Sanitaire ». Cette coalition, initiée par de nombreux acteurs de santé publics et privés en France, vise à contribuer à désengorger le système de soins et permettre aux patients atteints de maladies chroniques de continuer à être pris en charge.

 

Les personnes les plus fragiles, notamment celles atteintes de maladies chroniques (cancers, diabète, BPCO, asthme, insuffisance cardiaque…), sont particulièrement à risque dans ce contexte où l’engorgement du système de soin pourrait mettre à mal la continuité de leurs prises en charge.

 

L’objectif de la « Coalition Innovation Santé – Crise Sanitaire » est de permettre le développement et la mise en œuvre de solutions innovantes en santé sur la base des besoins identifiés et remontés par les structures de soins, les professionnels de santé et les associations de patients.

 

Pour cela, concrètement, des appels à projets thématiques sont lancés afin de repérer rapidement des porteurs de projets, start-up, PME et ETI françaises capables de déployer des solutions (information, soins à domicile, suivi des patients, prise en charge médicale, etc.). Ces appels à projets sont opérés par Digital Pharma Lab (DPL) via une plateforme disponible dès le 25 mars pour accompagner, soutenir financièrement et déployer les solutions sélectionnées : https://www.coalitioncovid.org.

 

La Coalition Innovation Santé a été initiée par France Biotech, France Digitale, MedTech in France et AstraZeneca, avec le soutien de l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris (l’AP-HP), de France Assos Santé, de Bpifrance, d’EIT Health. Comme Servier, de nombreux acteurs se sont engagés formellement pour soutenir cette initiative, dont notamment le LEEM, Sanofi, Ipsen, Novartis, Amgen, Takeda, Chugai et GSK.

L’appel à coalition reste ouvert à tous les acteurs qui pourraient apporter leur soutien dans cette mission.

 

Lire le communiqué de presse