Neurosciences : nouveau partenariat de recherche pour Servier

12/07/2021

Servier et Nymirum, un pionnier dans le domaine des petites molécules ciblant l’ARN, ont conclu une collaboration stratégique afin d’identifier et de développer des médicaments modulateurs de l’ARN pour le traitement des maladies neurologiques.

Dans le cadre de ce partenariat, la biotech basée à Chicago mettra à profit sa plateforme exclusive DART (Dynamic Atomic-Resolution RNA Targeting) pour découvrir de nouvelles petites molécules thérapeutiques pour traiter plusieurs cibles neurologiques. Servier est responsable du développement préclinique conjoint et a le droit de poursuivre le développement sur les cibles actuelles ainsi que d’élargir le périmètre de la collaboration.

 « Cette nouvelle collaboration est l’occasion de faire progresser des approches innovantes ciblant l’ARN vers une évaluation clinique chez des patients pour lesquels les options thérapeutiques sont très limitées ou inexistantes », a déclaré Ross Jeggo, responsable du domaine thérapeutique des neurosciences et de l’immuno-inflammation chez Servier.

Servier est engagé dans le domaine des neurosciences depuis plusieurs décennies et met des solutions thérapeutiques à disposition des patients atteints de dépression. Les équipes de recherche et de développement travaillent à la fois sur des désordres neurodégénératifs tel que la maladie de Parkinson et sur des troubles neurodéveloppementaux tel que l’autisme, pour y apporter des solutions thérapeutiques innovantes.

 

Lire le communiqué de presse

En savoir plus sur Nymirum