Aller au contenu
Retourner aux actualités

Servier présente ses résultats annuels pour l’exercice 2020/21, sa stratégie R&D et son pipeline

Ce 18 janvier 2022, lors d’une conférence de presse au format virtuel, Olivier Laureau, Président de Servier, Pascal Lemaire, Vice-Président Exécutif Finance et Claude Bertrand, Vice-Président Exécutif R&D, ont présenté les résultats financiers et le pipeline R&D du Groupe pour l’exercice 2020/2021.

Le chiffre d’affaires consolidé de Servier pour l’exercice 2020/21 atteint 4,725 Mds€. Il est en progression de 4,3 % par rapport à l’exercice précédent à taux de change constants.

Le chiffre d’affaires des médicaments princeps s’élève à 3,306 Mds€, en croissance de 4,8 % à taux constants. Le chiffre d’affaires des médicaments génériques est en croissance de 2,9 % à taux constants pour atteindre 1,419 Md€.

L’évolution du chiffre d’affaires résulte d’une croissance en volume de 5,3 % soit 246 M€.

Témoignage

« En 2020/21 le groupe Servier a continué sa croissance malgré un environnement difficile. »

« Nous avons significativement renforcé notre position en oncologie avec l’acquisition de la division oncologie d’Agios Pharmaceuticals. La stratégie en oncologie initiée en 2017 porte aujourd’hui ses fruits avec de nouveaux médicaments et de futures indications pour les patients atteints de cancers difficiles à traiter. (…) Nous avons également renforcé notre présence dans les marchés clés, en particulier au Japon et aux États-Unis, tout en consolidant nos activités de production, de bioproduction et de R&D en France ».

Olivier LAUREAU, Président du Groupe Servier

L’acquisition de la division oncologie d’Agios Pharmaceuticals marque l’accélération de la stratégie du Groupe en oncologie. Depuis le début de l’exercice 2020/21, Servier alloue plus de la moitié de son budget de R&D à la découverte et au développement de médicaments contre le cancer. L’investissement majeur du Groupe en oncologie se traduit aujourd’hui par sept médicaments à disposition des patients. Le chiffre d’affaires princeps du Groupe en oncologie s’élève à 604 M€ contre 448 M€ en 2019/20, soit une progression de 34,9 %.

Les ventes de médicaments princeps en cardio-métabolisme s’élèvent à 2,067 Mds€, soit 44 % du chiffre d’affaires Groupe, en baisse de 3,2 % à taux constants, en raison notamment d’un ralentissement des ventes en Chine.

La part du chiffre d’affaires du Groupe générée hors Union européenne représente plus de la moitié du chiffre d’affaires consolidé, soit 51 %.

Un pipeline renforcé et équilibré  

Avec 40 projets en développement clinique, dont 19 nouvelles entités moléculaires, et 36 projets de recherche (données à décembre 2021), fruits d’un investissement important et continu en R&D (+ de 20 % du CA princeps), Servier concentre ses efforts de recherche et de développement dans des aires thérapeutiques où les besoins sont majeurs : en oncologie, neurosciences et Immuno-Inflammation.

Témoignage

« Servier poursuit la transformation de son activité de R&D pour délivrer une nouvelle entité moléculaire tous les 3 ans (…). »

« Les récentes acquisitions ont significativement renforcé notre pipeline ainsi que nos capacités d’innovation dans le domaine de l’oncologie. Nous disposons ainsi aujourd’hui d’un centre d’expertise en biotechnologie au Danemark, complétée par notre investissement en bioproduction en France, ainsi que d’un nouveau centre de R&D à Boston, aux États-Unis, qui sera inauguré au printemps 2022. L’Institut de Recherche et Développement Servier à Paris-Saclay, dont l’ouverture est prévue en 2023, sera le cœur de l’organisation mondiale de la R&D du Groupe. »

Claude BERTRAND, Vice-Président Exécutif Recherche & Développement

Servier s’inscrit également dans une dynamique d’innovation ouverte et collaborative, et s’entoure pour cela d’un réseau de partenaires diversifiés avec des entreprises pharmaceutiques, des biotechs ou encore des laboratoires académiques. Au cours de l’exercice 2020/21 Servier a notamment conclu de nouveaux partenariats en oncologie et en neurosciences.

Témoignage

« Les résultats 2020/21 démontrent la solidité du Groupe et confirme sa capacité à intégrer avec succès de nouvelles acquisitions. Nous sommes confiants dans l’atteinte de nos objectifs à 2025 pour continuer à répondre aux besoins des patients à travers le monde, »

Pascal LEMAIRE, Vice-Président Exécutif Finance