Servier signataire de la « Charte de transparence sur le recours aux animaux à des fins scientifiques et réglementaires en France »

22/02/2021

Servier fait partie des 30 signataires de la charte, dont l’objectif est de fédérer les acteurs de la recherche publique et privée autour de leur engagement de transparence sur le recours aux animaux.

La recherche de nouvelles solutions thérapeutiques nécessite une approche intégrée qui s’appuie sur la complémentarité de multiples méthodes expérimentales in silico (modélisation informatique…), in vitro (cultures cellulaires…), in ‘omics (protéomique, génomique, … ) et le recours aux animaux vivants in vivo. Les modèles in silico et in vitro sont très largement utilisés mais ne peuvent que partiellement remplacer les modèles animaux en l’état actuel des connaissances. La recherche in vivo reste donc incontournable aujourd’hui pour mener à bien la découverte de traitements innovants au bénéfice des patients.

Le GIRCOR (Groupe Interprofessionnel de Réflexion et de Communication sur la Recherche), en charge de l’élaboration de cette charte, a contacté un grand nombre d’établissements de recherche, publics et privés, afin d’engager une démarche de transparence quant au recours aux animaux à des fins scientifiques ou réglementaires.

Au-delà du strict respect des réglementations, l’éthique et le bien-être animal ont toujours été une préoccupation du groupe Servier.

La signature de cette charte renforce une fois encore cette volonté et est en totale cohérence avec la politique RSE de Servier « Vigilants sur nos pratiques ».

Les quatre piliers essentiels de cette charte engagent chacun des signataires à :

  • Expliquer les raisons et les conditions du recours aux animaux à des fins scientifiques et réglementaires
  • Diffuser l’information auprès du grand public et des médias
  • Faciliter les échanges d’information avec le grand public et des médias
  • Produire chaque année un document sur les progrès en matière d’information du public

Charte Transparence Animaux pour la Science en France

Plus de détails sur www.recherche-animale.org