fbpx
close read more
Actualité

Servier renforce son engagement au Brésil

13/02/2015

Servier renforce son engagement au Brésil

Présent dans le pays depuis près de 50 ans, Servier continue de faire du Brésil une zone clé du développement stratégique du Groupe à l’international.

Dans la continuité de ses déplacements au Canada et en Chine en 2014, le Président de Servier, Olivier Laureau, a visité en février 2015 les principales installations de Servier au Brésil avant de se rendre en Russie au cours du premier semestre 2015.

 

Servier au Brésil – Une présence depuis 50 ans

Servier emploie aujourd’hui plus de 500 collaborateurs répartis sur un centre de recherche clinique, une unité de production et une unité de promotion. Ce chiffre devrait dépasser les 650 d’ici 4 ans.

Arrivé au Brésil dans les années 1950, d’abord par l’intermédiaire de licences, le Groupe a créé dans les années 1980 sa première filiale latino-américaine, puis, au milieu des années 1990, un Centre International de Recherche Thérapeutique (CIRT).

Depuis le milieu des années 2000, l’ensemble des activités de Servier est rassemblé sur un site unique à Rio de Janeiro. En 2012, le groupe Servier a également développé son activité générique au Brésil par l’intermédiaire de la société Pharlab.

 

Le site de Jacarepaguá à Rio de Janeiro

Le site Servier à Rio de Janeiro est situé à Jacarepaguá, un quartier industriel à l’ouest de la ville. Dotées des plus hauts standards technologiques, ces installations accueillent le site de production qui approvisionne actuellement le marché local. En tout, ce sont 78 personnes qui travaillent pour la partie production sur ce nouveau site inauguré en 2009. Moderne et écologique, son architecture conçue par Jan Losowski est inspirée des demeures brésiliennes traditionnelles.

Le CIRT de Rio est également à Jacarepaguá. Il est l’un des 19 CIRT que compte Servier dans le monde. Si, à sa création dans les années 1990, ce centre de recherche concentrait son activité sur le diabète et les maladies cardiovasculaires, il participe aujourd’hui à des programmes de développement clinique dans tous les domaines thérapeutiques de Servier. Enfin, le site de Jacarepaguá est également le siège de Servier do Brasil, filiale de Servier dans le pays.

Les installations de Servier à Jacarepaguá

 

Les engagements de Servier au Brésil

Fortement investi à l’échelle locale, Servier collabore à de nombreux partenariats public-privé qui participent au développement de la santé dans le pays.

Prix Sergio Ferreira

Le Prix du Professeur Sergio Ferreira, mené conjointement par Servier do Brasil et la société brésilienne de cardiologie, récompensera, pour la première fois en 2015, la recherche clinique dans le domaine de l’hypertension artérielle.

Ce prix rend hommage à l’un des plus illustres chercheurs brésiliens. Le Professeur Ferreira est à l’origine de la découverte du rôle clé de la bradykinine et de l’inhibition de l’enzyme de conversion dans le contrôle de l’hypertension artérielle et de ses complications cardiovasculaires.

Sciences sans frontières

Servier participe également au programme « Sciences sans frontières » issu de la visite du Président français au Brésil en 2013. Supervisé par le MEDEF, ce programme souhaite favoriser les échanges universitaires entre la France et le Brésil. Les entreprises participant à « Sciences sans frontières » s’engagent à accueillir chaque année des étudiants brésiliens en stage au sein de leur structure.

 

Servier, partenaire de la FIOCRUZ, Fondation Oswaldo Cruz

Fondée en 1900 sous le nom de Federal Serum Therapy Institut, la Fondation Oswaldo Cruz (FIOCRUZ) avait pour mission à sa création de lutter contre les problèmes de santé publique les plus importants au Brésil.

Signature d’un contrat public-privé entre Servier et la FIOCRUZ

Aujourd’hui, la mission de la FIOCRUZ s’est élargie. Elle englobe la recherche, le développement technologique et l’innovation, la production de vaccins, de médicaments, de réactifs et de trousses de diagnostic, la recherche clinique, la prestation de services de santé de référence, l’éducation et la formation des ressources humaines, l’information et la communication, le contrôle qualité des produits et la mise en œuvre de programmes sociaux. Positionnée comme un institut d’excellence et d’innovation, la Fondation est un acteur majeur de la santé au Brésil et dispose notamment de 7 unités de R&D, de 2 écoles de santé et de 2 hôpitaux de référence. La FIOCRUZ participe à la formation des équipes techniques du Ministère de la Santé et de différents instituts de santé publique. Avec les compagnies pharmaceutiques, ses relations portent sur les transferts de compétences et de technologie.

En octobre 2014, un accord international de coopération a été signé entre la FIOCRUZ, Servier do Brasil, l’Institut de recherche Servier et le Groupe Servier, en vue d’établir une coopération scientifique et technique pour le développement de programmes, projets et activités, notamment dans les domaines de la recherche, du développement technologique et de la santé.

Quatre premiers programmes ont été identifiés, portant sur des domaines d’actions concrets comme la détection de produits contrefaits, le ciblage de molécules actives, le développement d’un laboratoire d’investigations non-cliniques et les échanges scientifiques.

Détection de produits contrefaits Dans le cadre de la coopération scientifique, Servier do Brasil a mis à la disposition de la FIOCRUZ les compétences du Groupe et de sa R&D dans la lutte contre la contrefaçon, en particulier en spectroscopie et chimiométrie.

Ciblage de molécules actives Servier et la FIOCRUZ unissent leurs efforts autour de la découverte de molécules pharmacologiquement actives. Les partenaires vont tester une sélection de molécules issues de la FIOCRUZ, en particulier dans le domaine de l’oncologie. Le centre de recherche Servier à Croissy mettra à disposition ses installations pour la réalisation des criblages. Les tests seront effectués par des chercheurs de la FIOCRUZ s’appuyant sur l’expertise du Pôle d’Expertise Biotechnologie Chimie Biologie de Servier.

Laboratoire d’investigations non-cliniques Afin de contribuer à la stratégie du Ministère de la Santé brésilien de créer un laboratoire d’investigations non-cliniques, les équipes de la FIOCRUZ collaboreront avec celles de Servier afin de mettre en place un partage d’expertise dans ce domaine.

Les échanges scientifiques Le partenariat favorisera les échanges entre les chercheurs de Servier et de la FIOCRUZ, notamment en oncologie et dans le domaine des neurosciences. Ces échanges sont un facteur essentiel de la découverte et de l’innovation thérapeutique.

 

Le Brésil, une zone clé au sein de la stratégie globale de développement en Amérique Latine

Servier est aujourd’hui présent dans plus de 20 pays latino-américains, que ce soit par l’intermédiaire d’implantations directes, de distributeurs ou de partenaires. Depuis les années 1980, Servier a souhaité renforcer sa présence dans la région par la création de filiales au Venezuela, au Brésil, en Argentine, au Mexique et plus récemment en Colombie depuis février 2014.

Pour soutenir son développement dans la zone latino-américaine, le premier groupe pharmaceutique français indépendant s’est appuyé sur des collaborations avec les centres hospitalo-universitaires afin d’identifier les besoins médicaux des pays et d’asseoir une collaboration efficace avec les médecins spécialistes locaux.

À l’origine, l’activité de Servier se concentrait principalement sur le diabète et les maladies cardiovasculaires. Récemment, la création de deux CIRT au Brésil et en Argentine permet de proposer des programmes dans tous les domaines thérapeutiques du groupe : cancérologie, cardiologie, maladie d’Alzheimer et maladies orphelines.

Aujourd’hui, le Brésil est le pays prioritaire de la stratégie de développement de Servier en Amérique Latine, à la fois par l’ancienneté de la présence du groupe dans le pays et des partenariats qui y ont été tissés, mais aussi en raison des opportunités que représente ce marché.

 

Le marché brésilien, un contexte favorable

Le Brésil, avec 205 millions d’habitants, est le 5e pays le plus peuplé au monde et la 7e puissance économique mondiale. Considéré comme une puissance émergente, le Brésil présente un fort potentiel de développement. La croissance du pouvoir d’achat de la classe moyenne permet de considérer le Brésil comme un marché stratégique dans de nombreux secteurs économiques.

Rio de Janeiro

Dans le pays aujourd’hui, seulement 1 % du PIB est consacré au médicament. Les systèmes de remboursement au Brésil ne concernent que certaines catégories de médicaments et le secteur de la santé est un système à 2 vitesses, de nombreux Brésiliens ne disposant pas encore d’un véritable accès aux traitements. Cette situation devrait évoluer dans les prochaines années via des réformes à venir et le développement du pouvoir d’achat de la classe moyenne. Les études prospectives font ainsi passer le marché brésilien de la santé à la 4e place en 2018.

Les besoins du pays en matière de santé sont importants. La structure du système explique la place centrale accordée aujourd’hui par les décideurs locaux au développement des génériques et aux accords de partenariats public-privé. L’enjeu est de mettre à disposition à moindre coût des traitements contre le sida, le cancer ou les maladies tropicales. Aujourd’hui encore de nombreux patients ne sont ni diagnostiqués ni traités : sur 34 millions de patients brésiliens hypertendus, seuls 9 millions sont traités ; 24 millions de patients sont diabétiques, moins de 3 millions sont traités.

 

Les perspectives de développement pour Servier do Brasil

Affichant une croissance de 18 %, Servier est classé au 13e rang sur le marché des laboratoires de référence au Brésil et 30e sur le marché total, ce dernier incluant les génériques.

L’investissement de Servier au Brésil ainsi que les équipes et infrastructures en place expliquent les objectifs ambitieux du Groupe pour les 5 prochaines années, visant à atteindre une 8e place du marché éthique et une croissance moyenne de 20 %.

Du point de vue thérapeutique, Servier concentre ses efforts sur les innovations dans le domaine du cancer ou du diabète grâce notamment à son partenariat avec Intarcia et poursuit son travail engagé en cardiologie et dans les maladies veineuses.

Servier concrétisera les accords passés avec les entités publiques brésiliennes comme la FIOCRUZ afin d’accompagner le développement du secteur de la santé au Brésil et enrichira ses partenariats avec l’INCOR en cardiologie et l’INCA en oncologie, instituts de référence en Amérique Latine.

Le Brésil est la pierre angulaire de l’activité de Servier en Amérique Latine. Le laboratoire français y propose aujourd’hui une implantation complète avec un centre de recherche, un site de production, un site de promotion, une implantation sur les génériques et de nombreux partenariats avec des acteurs publics et privés brésiliens.

En développant et renforçant activement ses partenariats public-privé, Servier a pour ambition de se poser comme un véritable acteur du développement de la santé au Brésil. L’association avec la FIOCRUZ, qui est aujourd’hui la première institution de santé au Brésil, et le développement des accords de recherche dédiés à l’oncologie et aux neurosciences, marquent l’ambition de Servier de partager son savoir-faire en matière de développement et de production pour favoriser la recherche et l’accès aux soins pour une part grandissante de la population.

Dernières actualités

Actualité
23/06/2022
Relever le défi de l’adhérence : une étude Servier présentée au congrès de l’ESH 2022 !
Actualité
15/06/2022
Angelo Paci rejoint Servier en qualité de Program Leader Oncologie & Immuno-Oncologie
Actualité
01/06/2022
Perception des entreprises pharmaceutiques par les associations de patients : Servier progresse !