Servier conclut l’acquisition de la division oncologie d’Agios Pharmaceuticals

01/04/2021

Le 1er avril 2021, Servier a conclu l’acquisition de la division oncologie d’Agios Pharmaceuticals dont son portefeuille commercial et son pipeline de développement clinique et de recherche en oncologie. Cette acquisition renforce la présence commerciale de Servier aux États-Unis sur le marché de l’hématologie maligne et offre, à plus long terme, un potentiel de croissance dans le domaine des tumeurs solides.

Dans le cadre de la transaction, les collaborateurs d’Agios localisés aux États-Unis, travaillant principalement en oncologie, rejoindront Servier Pharmaceuticals LLC, une filiale américaine de Servier.

 

« Nous sommes heureux d’accueillir une équipe exceptionnellement talentueuse qui va contribuer à renforcer notre orientation stratégique en oncologie et à développer nos compétences scientifiques dans le domaine du métabolisme cellulaire », a déclaré Olivier Laureau, Président de Servier. « Il s’agit d’une étape importante pour la stratégie du groupe Servier en oncologie car elle renforce de manière significative la présence du Groupe aux États-Unis. Ensemble, avec cette équipe renforcée, nous restons engagés pour répondre aux besoins non satisfaits des patients atteints de cancer dans le monde. »

 

 

Le saviez-vous ?

Servier consacre 50 % de son budget de R&D à la découverte de nouvelles solutions thérapeutiques contre le cancer.

 

 

La transaction comprend le transfert à Servier de l’ensemble du portefeuille et du pipeline R&D en oncologie d’Agios Pharmaceuticals. Le Groupe dispose ainsi d’un traitement de médecine de précision en hématologie maligne déjà commercialisé et d’un solide pipeline de projets de recherche en phase 3 et au stade de développement précoce.

En ligne avec l’ambition stratégique de Servier de devenir un acteur reconnu en oncologie, cette transaction renforce son engagement de mettre à disposition des traitements innovants pour les patients atteints de cancer dont les besoins médicaux ne sont pas satisfaits.

Lire le communiqué de presse