Réchauffement climatique : la stratégie Servier validée par le SBTi

07/07/2020

Malgré la baisse exceptionnelle et ponctuelle des émissions de gaz à effet de serre liée à la pandémie de Covid-19, la lutte contre le réchauffement climatique est encore loin d’être gagnée sur le long terme.

Dans ce contexte, Servier réaffirme son engagement grâce à son projet « Servier Climate Commitment » validé par le SBTi (Science Based Targets initiative), un organisme international reconnu et expert en matière de trajectoire de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

La première étape de ce projet a consisté en une évaluation des émissions directes et indirectes du Groupe courant 2015-2016, à savoir 1.014.000 tonnes d’équivalent CO2 sur cette période.

A la suite de ce diagnostic, et en ligne avec les engagements de la COP 21 et de l’accord de Paris signé en 2015, Servier s’est fixé un objectif ambitieux : réduire de 25 % ses émissions globales de CO2 d’ici 2030. Ces objectifs de réduction sont déclinés pour chaque poste de consommation : énergie, transport, packaging, achat de matières premières, etc.

 

 

Le saviez-vous ?

Depuis janvier 2018, le remplacement de l’avion par le bateau pour les transports depuis les sites de production vers les distributeurs a permis d’atteindre 75 % de l’objectif final de réduction sur ce périmètre, tout en maintenant les objectifs de qualité et de respect des délais de notre chaîne de distribution.

 

L’organisation SBTi est une collaboration entre CDP (Carbon Disclosure Project), UN Global Compact, WRI (World Resources Institute) et WWF (World Wide Fund for Nature). Elle propose aux entreprises un cadre pour définir des objectifs ambitieux et cohérents de réduction de leur empreinte carbone. Après soumission, elle peut valider les démarches répondant aux attentes ainsi définies. A ce jour, seulement 373 entreprises dans le monde ont reçu une telle validation et ont confirmé leur engagement comme le fait aujourd’hui Servier.

 

En savoir plus sur notre démarche RSE