fbpx
close read more
Actualité

Le prix Pasteur-Weizmann / Servier 2015 récompense Félix Rey

14/10/2015

Le prix Pasteur-Weizmann / Servier 2015 récompense Félix Rey

Le prix International Pasteur-Weizmann / Servier a été décerné ce mercredi 14 octobre 2015 à Paris au Professeur Félix REY pour ses travaux sur les « pathogènes viraux émergents ».

 

Le prix International Pasteur-Weizmann / Servier

 

Décerné tous les 3 ans, le prix International Pasteur-Weizmann / Servier en faveur de la recherche biomédicale à visée thérapeutique récompense des thèmes de recherche scientifique et médicale d’intérêt commun pour l’Institut Pasteur, l’Institut Weizmann des Sciences et l’Institut Servier. Doté d’un montant de 150 000 euros, il est attribué à un chercheur, un médecin ou un scientifique pour sa contribution majeure à une découverte biomédicale débouchant sur une application thérapeutique.

Il rassemble le Conseil Pasteur-Weizmann et l’Institut Servier qui œuvrent ensemble pour la promotion de la recherche scientifique et médicale. Le Conseil Pasteur-Weizmann a pour but d’assurer et de développer la collaboration scientifique entre l’Institut Pasteur et l’Institut Weizmann des Sciences dans le domaine de la santé publique et de la recherche biomédicale. L’Institut Servier a pour objectif de faire progresser la recherche médicale et de promouvoir la collaboration entre la communauté médicale et l’université. Il a donc paru évident à ces deux entités de s’associer dans un projet commun qui a été la création du prix International Pasteur-Weizmann / Servier.

L’objectif de ce prix qui met en commun les ressources et la notoriété de trois institutions de renom est de promouvoir et d’encourager la recherche fondamentale, et en particulier la transition de la recherche en laboratoire à la thérapie médicale.

 

Un thème crucial de santé publique : les infections émergentes ou ré-émergentes

 

Pour cette 5e édition, les membres du comité scientifique ont souhaité attribuer le prix Pasteur-Weizmann / Servier à des chercheurs impliqués dans le domaine de la virologie, l’étude des virus et agents infectieux. Le jury avait proposé le thème suivant : « Pathogènes viraux émergents : bases structurales et moléculaires de la virulence et mécanismes des pathologies associées ». Il a ainsi souhaité attirer l’attention sur le combat mené par le monde scientifique et médical contre les menaces que représentent ces pathogènes viraux pour la santé humaine et animale.

Les infections émergentes ou ré-émergentes sont un réel sujet de santé publique, comme peuvent en témoigner l’épidémie due au virus Chikungunya, la ré-émergence des épidémies du virus de la dengue au travers du monde ou les épidémies parfois très menaçantes du virus de la grippe.

La diffusion des infections virales en dehors de leur berceau géographique d’origine est désormais fréquente et peut atteindre toutes les régions de la planète. Le réchauffement climatique ainsi que les nombreux déplacements et échanges de personnes ou de marchandises entre les différents pays tendent à faciliter la propagation de ces infections. La récente épidémie de chikungunya qui a sévi à la Réunion sur la période 2005-2006, première à être observée dans un pays de niveau sanitaire occidental, illustre ainsi parfaitement l’importance d’une bonne connaissance de bases moléculaires des relations hôte/virus, du diagnostic, de la surveillance et du contrôle dans le cadre des épidémies virales.

En choisissant le thème des infections virales émergentes ou ré-émergentes, le comité scientifique du prix Pasteur-Weizmann / Servier a souhaité récompenser « un candidat qui représenterait au mieux par son travail et ses découvertes la conquête de nouveaux savoirs mis à la disposition de l’Humanité pour lutter contre les fléaux des grandes infections virales pandémiques. »

 

Félix Rey, Lauréat 2015 du Prix Pasteur-Weizmann / Servier

 

Né en Argentine en 1957, le Professeur Félix Rey est diplômé de la Faculté d’Orsay en France où il a réalisé sa thèse de doctorat en biologie structurale. Membre de l’Académie des Sciences depuis 2010, il a dirigé le département de Virologie de l’Institut Pasteur pendant 8 ans, de 2004 à 2012. Il dirige actuellement l’unité de virologie structurale et l’UMR 3569 du CNRS et de l’Institut Pasteur à Paris.

Expert de renommée internationale dans le domaine de la virologie pour ses travaux sur les mécanismes de réplication des virus à ARN, la structure de virus enveloppés ou non enveloppés ainsi que leurs interactions avec l’hôte, Félix Rey est aussi reconnu pour sa contribution essentielle dans la détermination de la structure tridimensionnelle de plusieurs virus enveloppés comme les flavivirus (virus de la dengue et virus du Nil occidental) et les alphavirus (virus de la forêt Semliki et virus chikungunya), qui ont émergé ou ré-émergé ces dernières décennies et causé de graves épidémies.

https://www.youtube.com/watch?v=kcVcU86zjWw

Les travaux de recherche du Professeur Félix Rey

 

Il est aujourd’hui récompensé par le jury du prix Pasteur-Weizmann / Servier 2015 pour ses travaux portant sur plusieurs familles de virus pathogènes émergents représentant de graves menaces en santé publique.

Les champs d’investigation de Félix Rey ainsi que ses nombreuses publications dans des revues scientifiques aussi prestigieuses que Cell, Nature ou encore Science, sont considérés comme des avancées critiques dans l’élaboration de stratégies thérapeutiques pour combattre ces pathogènes. En effet, ses travaux offrent l’espoir de progrès substantiels pour améliorer la prévention et les traitements de nombreuses maladies virales touchant principalement les populations les plus défavorisées du globe.

Le laboratoire du Professeur Félix Ray mène actuellement de front deux projets majeurs : – Déterminer les structures des protéines d’attachement de 3 familles de virus sévissant en Afrique, en Amérique du sud et en Asie et responsables de maladies comme la fièvre de la vallée du Rift, le syndrome pulmonaire à hantavirus, la fièvre coréenne à hantavirus ou encore la fièvre hémorragique Crimée-Congo. Ce projet a pour but de permettre la conception des vaccins et de traitements antiviraux. – Coordonner la « task force » créée en collaboration avec l’Institut Pasteur de Dakar dans l’optique de créer un vaccin efficace contre le virus Ebola, après avoir coordonné celle sur le Chikungunya en 2005-2006.

Avec le financement apporté par le prix Pasteur-Weizmann / Servier, le Professeur Félix Ray souhaite mener des projets associés à des pathologies qui posent un problème majeur avec le vieillissement de la population, mais pour lesquels il est difficile d’obtenir des fonds spécifiques. C’est le cas notamment de projets portant sur les virus de la famille des herpèsvirus, comme le cytomégalovirus ou encore le virus de la varicelle.

L’équipe de Félix Rey espère notamment mieux comprendre le processus d’entrée de ces virus dans les cellules, qui reste encore aujourd’hui très mal compris et ainsi apporter sa contribution à la recherche thérapeutique.

Dernières actualités

Actualité
23/06/2022
Relever le défi de l’adhérence : une étude Servier présentée au congrès de l’ESH 2022 !
Actualité
15/06/2022
Angelo Paci rejoint Servier en qualité de Program Leader Oncologie & Immuno-Oncologie
Actualité
01/06/2022
Perception des entreprises pharmaceutiques par les associations de patients : Servier progresse !