Maladies neurologiques : Servier s’associe à MiNA Therapeutics

21/01/2021

Servier et MiNA Therapeutics, société pionnière des thérapies par activation de l’ARN, ont annoncé un partenariat de recherche pour identifier et développer des thérapies utilisant des petits ARN activateurs (saRNA) pour le traitement des troubles neurologiques.

MiNA Therapeutics utilisera sa plateforme saRNA pour identifier de nouveaux traitements potentiels qui visent à restaurer la fonction normale des cellules dans les troubles neurologiques. Servier assurera le développement préclinique et clinique des principaux candidats médicaments et détiendra les droits de commercialisation de tout produit résultant de la collaboration.

« Par son approche innovante de l’activation de l’expression des gènes par de petits ARN activateurs, MiNA élargi le champ des possibles en matière de découverte de potentiels traitements des maladies neurodégénératives génétiquement définies, pour lesquelles les options thérapeutiques sont actuellement limitées, déclare Ross Jeggo, Directeur de l’aire thérapeutique Neurologie et Immuno-Inflammation chez Servier. « Nous sommes heureux de nous associer à l’équipe de MiNA et de combiner leur approche unique de restauration de la fonction cellulaire à l’intérêt particulier que Servier porte au traitement des maladies neurologiques. »

 

Lire le communiqué de presse

 

 

Le saviez-vous ?

Dans le domaine neurologique, Servier concentre ses recherches sur les maladies neurodégénératives. Servier cible les protéinopathies, caractérisées par l’accumulation anormale de certaines protéines, comme dans la maladie de Parkinson ou des maladies rares comme la sclérose latérale amyotrophique.