Maladies neurodégénératives : Servier s’engage dans une nouvelle collaboration de recherche

07/10/2021

Servier, Guangdong Maijinjia Biotechnologies (MJJ Biotech) et Ranger Biotechnologies annoncent avoir conclu un accord de collaboration et d’option de licence exclusive pour développer une nouvelle thérapie pour le traitement des maladies neurodégénératives rares.

 

MJJ Biotech est propriétaire d’une plateforme technologique exclusive acquise auprès de Ranger Biotechnologies : Blockmirs. Dans le cadre de l’accord de collaboration, la technologie des Blockmirs sera utilisée pour développer des oligonucléotides antisens (OAS). Cette stratégie innovante pourrait apporter une nouvelle solution thérapeutique pour des maladies neurologiques rares incurables.

« Cette collaboration est une occasion unique de s’associer à un acteur expérimenté et reconnu dans la production de Blockmirs pour nous aider à concevoir et à optimiser des OAS en ayant accès à des modèles, une technologie et une expérience qui complètent nos propres compétences afin de fournir des solutions thérapeutiques innovantes aux patients souffrant de maladies neurodégénératives », déclare Johannes Krupp, directeur du programme de recherche en neurologie chez Servier.

 

Après la sélection de candidats Blockmirs actifs, Servier aura la possibilité d’accorder une licence, de développer et de commercialiser de nouvelles solutions thérapeutiques basées sur cette technologie.

 

 

Servier est engagé dans les neurosciences depuis plusieurs décennies et concentre ses recherches sur les maladies neurodégénératives. Servier s’intéresse particulièrement aux troubles du mouvement ciblés, comme la maladie de Parkinson, la sclérose latérale amyotrophique et les ataxies spinocérébelleuses, un certain nombre de ces troubles étant caractérisés par une accumulation anormale de certaines protéines.

 

 

Lire le communiqué de presse