Le G5 alerte les autorités sur l’évolution d’un secteur qu’elles considèrent comme stratégique

12/06/2019

Le 12 juin, le G5 Santé a présenté à la presse une étude alarmante.

Le G5 Santé*, un cercle de réflexion composé des dirigeants de 8 entreprises de santé françaises, dont Servier, a présenté une étude du BIPE (cabinet de conseil en stratégie) démontrant le recul préoccupant de la France dans le secteur des industries de santé, notamment en termes de production et d’exportations (passage de la 3ème place à la 6ème  place européenne).

Cette étude mesure également la contribution des entreprises du G5 Santé à l’économie française : plus de 15 milliards par an de contribution au PIB de la France, mais aussi son évolution depuis une précédente étude de 2010, et l’impact de la régulation des dépenses de santé sur le secteur : 23 % en 7 ans.

Le G5 Santé a profité de cette conférence pour proposer des mesures concrètes de soutien aux investissements en R&D et en production en France, en faveur de l’emploi et de la balance commerciale.

Tous les résultats de l’étude et les propositions du G5 sont accessibles sur le site du G5 santé : http://www.g5-asso.fr

 


*A propos du G5 santé

Le G5 santé, porte-voix des industries de santé françaises, est un cercle de réflexion, présidé par Yves L’Epine, Directeur général de Guerbet, qui rassemble les dirigeants des principales entreprises françaises de santé et des sciences du vivant (BioMérieux, Guerbet, Ipsen, Laboratoires Théa, LFB, Pierre Fabre, Sanofi, Servier).