fbpx
close read more
Décryptage

Travailler avec les patients pour mieux les soigner

25/07/2022

Travailler avec les patients pour mieux les soigner

Travailler avec les patients : une réalité chez Servier !

Les patients de plus en plus acteurs de leur santé : c’est l’un des défis majeurs auxquels doit répondre l’industrie pharmaceutique. Chez Servier, acteur engagé pour le progrès thérapeutique au bénéfice des patients, on prend cette réalité à bras le corps : les patients et les associations qui les représentent sont au cœur du parcours de soin et associés à chaque étape du cycle de vie des médicaments, dès la conception des molécules.

Le développement du digital, et plus particulièrement de l’information de santé ou des forums en ligne, ont permis aux patients d’accéder à de très nombreuses données et d’échanger plus facilement sur leurs pathologies. Mieux informés et plus exigeants, les patients s’impliquent ainsi davantage dans la prise en charge de leur santé.

En chiffres

Au sein de l’Union Européenne, en 2021, un citoyen sur deux (55 %) âgé de 16 à 74 ans déclare avoir utilisé Internet pour trouver des informations relatives à sa santé (1). Avec en tête la Finlande (80%), suivie des Pays-Bas (77%), du Danemark (75%) et de Chypre (74%).

Depuis 2011, la part des personnes recherchant des informations sur la santé en ligne a augmenté de 17 % dans l’Union Européenne (1).

(1) Enquête annuelle d’Eurostat sur l’utilisation des TIC dans les ménages et par les particuliers.

Co-construire avec les associations de patients

Soucieux de répondre aux besoins des patients et à ceux de leurs proches, Servier a pris acte de ce changement de paradigme. Depuis quelques années, le Groupe s’est mis en ordre de marche pour qu’ils soient intégrés au cœur du parcours de soin.

Le Groupe multiplie ainsi les initiatives pour travailler avec les associations de patients sur des problématiques très concrètes, de la phase de diagnostic jusqu’à celles qui relèvent du bon usage du traitement. En effet, Servier estime que leur connaissance des maladies et des traitements est essentielle pour faire progresser la recherche et l’innovation, améliorer les solutions thérapeutiques et la prise en charge des patients.

Par exemple, Servier collabore avec la coalition internationale Digestive Cancers Europe (DiCE) dans le cadre du programme SHAPE. L’objectif : développer, avec les patients, des outils visant à améliorer la qualité de vie des patients atteints de cancers gastro-intestinaux.

Dans le domaine de l’adhérence, Servier travaille avec les associations de patients Global Heart Hub et Senior International Health Association afin d’améliorer l’observance aux traitements des patients atteints d’hypertension et ainsi, leur espérance de vie. Cette collaboration a donné lieu à de premiers résultats, présentés au congrès de l’European Society of Hypertension (ESH) 2022.

Servier mène aussi des études en vie réelle qui apportent des analyses complémentaires sur le vécu des maladies et des pratiques médicales et étoffent les connaissances thérapeutiques. C’est le cas avec Prometco, la première étude de données en vie réelle menée par Servier en oncologie. Elaborée avec l’association de patients Digestive Cancers Europe (DiCE), Prometco permettra au Groupe de mieux considérer la réalité de la prise en charge du cancer colorectal métastatique du point de vue du patient et du médecin.

Afin d’établir un dialogue durable avec les patients, ceux-ci ont également été associés au futur site de R&D Servier de Paris-Saclay (ouverture en 2023). Un groupe de travail comprenant 18 patients a récemment été constitué afin de favoriser les interactions avec les associations de patients au sein du futur Institut.

icone question
Le saviez-vous ?

En 2020/2021, Servier a collaboré avec 19 associations de patients internationales dans 4 aires thérapeutiques : l’oncologie, la cardiologie, les neurosciences et les maladies immuno-inflammatoires.

Plus que jamais, la voix du patient compte !

Photo d'un groupe de patients

Servier est convaincu qu’associer les patients à toutes les étapes du cycle de vie du médicament leur permet de bénéficier des meilleures solutions thérapeutiques et de soins adaptés tout au long de leur parcours. Ainsi, les équipes de Servier sont à l’écoute des patients dès les premières phases de recherche et de développement, afin de mieux avancer avec eux.

Ainsi, les patients sont désormais systématiquement impliqués dans les protocoles de développement dans notre plateforme digitale dédiée aux essais cliniques SCORE. D’autre part, les lay summaries (résumés « vulgarisés » des résultats d’études cliniques) sont traduits en plusieurs langues et revus par les représentants de patients.

« Je suis pleinement convaincu que les bénéfices pour les patients seront encore meilleurs si la médecine est faite avec eux. Comme les professionnels de santé et les chercheurs, le patient et ses proches sont des acteurs de santé qu’il faut écouter pour améliorer les parcours de santé et mettre à disposition des solutions thérapeutiques qui prennent en compte la personne et son environnement », déclare Bertrand Renaud, Chief Patient Officer.

Photo de Bertrand Renaud, Chief Patient Officer
Photo d'une patiente

Un engagement salué

Preuve que cet engagement trouve un écho favorable, Servier progresse désormais chaque année dans le classement issu de l’enquête sur la réputation des entreprises pharmaceutiques, menée auprès d’associations de patients du monde entier. Conduite par l’organisme PatientView, cette enquête se fonde sur des critères tels que la transparence, l’implication des patients dans la recherche ou encore l’existence de services au-delà du médicament.

Dans la dernière enquête réalisée en 2021, le Groupe affiche même l’une des meilleures progressions : il atteint la 26e position (+5 places) sur 45 entreprises auprès des associations avec qui il travaille, et le 28e rang (+7 places) auprès de celles qui le connaissent.

Servier est notamment reconnu comme un partenaire de choix en oncologie : il occupe le 7e rang (sur 30 entreprises) du classement établi par les associations de patients avec lesquelles il collabore dans ce domaine, soit une progression d’un point par rapport à 2020 et de deux points par rapport à 2019.

Autant de signes encourageants, qui confortent le Groupe dans sa volonté d’œuvrer toujours plus avec et dans l’intérêt des patients.

Les derniers décryptages

Décryptage
27/07/2022
Les nouveaux modes de travail
Décryptage
27/07/2022
Servier, engagé pour le climat
Décryptage
01/07/2022
L’importance des études en vie réelle