Comprendre le diabète

20/12/2017
Décryptage
20/12/2017

Qu’est-ce que le diabète ?

Le diabète survient lorsque le corps ne produit plus d’insuline ou que celle-ci n’est plus efficace. L’insuline est une hormone secrétée par le pancréas, c’est l’élément moteur qui permet de faire passer le sucre contenu dans les aliments du sang aux muscles, tissus adipeux et foie. Ces derniers se chargent alors de convertir ce sucre en énergie et/ou de le stocker.
Lorsque le taux de glucose dans le sang (appelé glycémie) est élevé, le pancréas le détecte et libère l’insuline qui va donc convertir le glucose circulant dans le sang en énergie et/ou en réserves pour l’organisme.
Chez les diabétiques, dans des proportions variables, ce système de production d’insuline ne fonctionne plus et/ou les organes ne répondent plus à l’insuline produite. Le taux de glucose dans le sang n’est plus régulé et des glycémies élevées peuvent être atteintes après la prise d’aliments.
Un taux de glucose élevé dans le sang peut faire d’importants dégâts sur l’organisme notamment au niveau du cœur et des vaisseaux  des reins, des yeux ou du  système nerveux.
Il existe deux types de diabète :
Le Type 1, qui concerne 1 diabétique sur 10; il est dit insulino-dépendant car le pancréas ne fabrique plus d’insuline. Il nécessite un traitement quotidien par injection d’insuline
Le Type 2, le plus souvent lié au surpoids et à la sédentarité; il est dit non insulino-dépendant car le pancréas produit et libère de l’insuline mais en quantité insuffisante et parallèlement les organes sont résistants à son action et  n’y répondent plus.
Son traitement est basé sur des médicaments antidiabétiques un régime et de l’activité physique.

 

Une maladie répandue dans les pays développés.

Le diabète est une des maladies métaboliques les plus répandues dans les pays développés : il est souvent décrit comme un problème majeur de santé publique lié aux habitudes alimentaires et aux modes de vies des populations sédentaires. Il s’agit dans 90% des cas du diabète de Type 2, dont la progression au sein de la population est de l’ordre de plus de 3% par an, selon les chiffres du Ministère des Affaires sociales et de la Santé on dénombre près de 371 millions de diabétiques.. L’OMS estime que le diabète deviendra la 7e cause de mortalité dans le monde en 2030.
Jusqu’à présent, les patients atteints de diabète de Type 1 et de Type 2 n’avaient aucun espoir de guérison. Si des traitements existent, ils permettent principalement de gérer la maladie au jour le jour, certains patients pouvant présenter au mieux une rémission ou une stabilisation.