Servier et l’École polytechnique signent une convention de mécénat en oncologie

28/10/2019

Un projet de recherche qui vise à utiliser les mutations oncogéniques et reproduire le processus de cancérisation des cellules humaines à partir de différentes combinaisons de mutations.

Paris, le 28 octobre 2019 – Servier annonce la signature avec l’École polytechnique d’une convention de Mécénat d’Enseignement et de Recherche dans le domaine de l’oncologie, une des aires thérapeutiques prioritaires du groupe Servier. Il s’agit du tout premier mécénat en biologie de l’X.

Conçue pour une durée de cinq ans, cette convention de Mécénat porte sur un projet de recherche visant à reconstituer le processus de transformation des cellules tumorales en utilisant les mutations identifiées chez des patients. Le travail expérimental sera réalisé par les élèves du cursus Biologie de l’X qui coordonneront l’avancement des travaux et assureront la continuité du projet d’une promotion à l’autre. Les élèves auront ainsi l’occasion de se former à une activité de recherche, en contribuant à un projet représentant un véritable enjeu dans la compréhension des mécanismes de développement du cancer. Le porteur du projet est Alexis Gautreau, Directeur de Recherche au CNRS, Professeur à l’École polytechnique et Président du Département de Biologie. Les travaux de laboratoire seront organisés et assistés par un ingénieur de recherche de l’X dédié à temps plein à ce projet.
Ce travail de recherche génèrera de nouvelles connaissances sur les mécanismes de la transformation cellulaire. Il permettra d’identifier des biomarqueurs indicatifs des différents stades de progression cancéreuse et de créer une lignée cellulaire pour mimer la tumeur du patient. Sur une telle lignée, les chimiothérapies et les thérapies ciblées pourront être testées afin de déterminer la meilleure thérapie pour le patient.

« Ce programme de mécénat d’enseignement par la recherche donnera la possibilité aux élèves de l’École polytechnique intéressés par la biologie d’aborder cette thématique essentielle tout en ayant à l’esprit un objectif crucial pour les patients : le projet de recherche les plongera dans les questionnements les plus actuels en oncologie, leur donnera la possibilité d’expérimenter par eux-mêmes le clonage des gènes, l’édition du génome par des techniques de type CRISPR et l’analyse des phénotypes cellulaires », souligne Alexis Gautreau qui est également responsable d’un enseignement portant sur les « Pathologies et stratégies thérapeutiques » qui traite particulièrement du cancer et de la médecine de précision, adaptée à chaque groupe de patients.

De la théorie à la pratique
Chaque élève pourra s’impliquer à hauteur de sa motivation, en clonant un gène ou deux. Il pourra également établir des lignées inactivées pour certains gènes suppresseurs de tumeurs par des techniques d’édition du génome. La direction des études validera le travail de recherche par des crédits ECTS proportionnés à l’investissement de l’élève.

Un projet de recherche ambitieux
Le but ultime du projet de recherche est ambitieux puisque recréer une lignée avec les mutations trouvées chez un seul patient n’a encore jamais été réalisé. Ce projet plongera les élèves dans le front pionnier de la recherche. Ils pourront ainsi être associés à des publications qui décrivent les résultats des recherches et assister à des congrès internationaux.

« Nous nous réjouissons de ce partenariat pour lequel Servier contribue à offrir aux élèves de l’Ecole polytechnique un environnement de biologie expérimentale qui leur permettra de comprendre les mécanismes de développement des cancers. La formation par la recherche est un excellent levier de motivation pour étudiants, et le projet mis en place par Alexis Gautreau représente une très belle opportunité de créer une expérience riche en enseignements pour les futurs chercheurs », conclut Christophe Thurieau, Directeur Général de l’Institut de Recherche Servier.

À propos de Servier
Servier est un laboratoire pharmaceutique international gouverné par une Fondation, et son siège se trouve en France à Suresnes. S’appuyant sur une solide implantation internationale dans 149 pays et sur un chiffre d’affaires de 4,2 milliards d’euros en 2018, Servier emploie 22 000 personnes dans le monde. Totalement indépendant, le Groupe réinvestit 25 % de son chiffre d’affaires (hors activité générique) en Recherche et Développement et utilise tous ses bénéfices au profit de son développement. La croissance du Groupe repose sur la recherche constante d’innovation dans cinq domaines d’excellence : les maladies cardiovasculaires, immuno-inflammatoires et neurodégénératives, les cancers et le diabète, ainsi que sur une activité dans les médicaments génériques de qualité. Servier propose également des solutions de e-santé en complément des médicaments. Plus d’information : www.servier.com

Suivez Servier sur les réseaux sociaux :Twitter Official Servier LinkedIn Official Servier Facebook Official Servier

Contacts presse :
Sonia Marques : sonia.marques@servier.com – Tél. +33 (0)1 55 72 40 21 / + 33 (0) 7 84 28 76 13
Jean-Clément Vergeau : jean-clement.vergeau@servier.com – Tél. +33 (0)1 55 72 46 16 / + 33 (0) 6 79 56 75 96