Servier signe un consortium pour accélérer l’acquisition de compétences dans le développement de biomédicaments

16/11/2017

Le 13 novembre 2017, Servier a signé avec l’Université de Tours et le Groupe IMT un accord de consortium intitulé Centre Val Loire Biotech (CVLB), pour soutenir pendant 6 ans des projets axés sur le développement de biomédicaments.

Les partenaires souhaitent ainsi renforcer les capacités d’innovation de la région Centre-Val de Loire autour de la thématique des biomédicaments, en regroupant des laboratoires de recherche académique (université de Tours), des structures de formations initiales et professionnelles (groupe IMT) et un grand groupe industriel (Servier).

 

Cette mutualisation des ressources vise à :

  • Améliorer la connaissance des anticorps afin de proposer de nouvelles solutions thérapeutiques pour des pathologies variées ;
  • Créer un environnement propice à la mise en place de collaborations entre partenaires industriels et académiques ;
  • Favoriser et développer la compétence par la formation d’opérateurs, de techniciens, d’ingénieurs et de scientifiques.

 

Pour ce faire, ce consortium unique en Europe s’appuiera sur le plateau technique de formation en biotechnologies « Bio3 Institute » à Tours, sur la formation prodiguée par l’IMT et son  réseau unique de 4 plateaux pédagogiques, ainsi que sur la future unité biotechnologique industrielle, BIO-S, située sur le site Servier de Gidy. Cette dernière sera opérationnelle à partir de l’été 2019. Elle permettra de fournir aux chercheurs les matières premières et les futurs biomédicaments nécessaires à la recherche et au développement (phase I, II et III).