Servier remet une bourse à un jeune chercheur européen en cardiologie

07/09/2017

Lors du Congrès de l’ISHR-ES qui s’est tenu du 24 au 27 juillet dernier à Hambourg, en Allemagne, Servier et l’International Society for Heart Research-European Section (ISHR-ES) ont remis une bourse d’un montant de 30 000 euros au Docteur Vasco Sequeira Oliveira, un jeune chercheur portugais travaillant dans le domaine cardiovasculaire.

Le gagnant 2017  Dr Vasco SEQUEIRA, accompagné du Dr Armin HARTUNG (Servier Allemagne) et du Président de l’ISHR-ES le Pr. Rodolphe FISCHMEISTER.

 

Grâce à cette bourse, le Docteur V. Sequeira Oliveira pourra mener un projet intitulé « Energy insufficiency-mediated ADP elevations as cause of diastolic dysfunction », à l’Université Vanderbilt d’Amsterdam (Pays-Bas). Les études réalisées par Vasco Sequeira Oliveira visent à comprendre le rôle de l’ADP[1] dans la dysfonction cardiaque diastolique. Elles pourraient, à terme, faire émerger de nouvelles thérapies dans la prise en charge des patients souffrant d’insuffisance cardiaque à fraction d’éjection préservée.

Le programme de bourses de recherche Servier – ISHR-ES, qui existe depuis 2001, a pour objectif de soutenir la recherche cardiovasculaire européenne. Servier a toujours placé les maladies cardiovasculaires, premières causes de mortalité dans le monde, au centre de ses activités de recherche et développement.

 

Appel à candidatures pour le programme de bourses Servier – ISRH 2018

Les candidats doivent être âgés de 35 ans ou moins, avoir obtenu leur PhD ou équivalent entre le 1er février 2017 et la date limite de candidature, et également être membre de la section européenne de l’ISHR au moment de la date limite de candidature, soit le 15 décembre 2017.

Le projet de recherche présenté devra être complété dans l’année et sera présenté à la 35e Réunion de la Section Européenne de l’ISHR (16 au 19 juillet 2018 à Amsterdam, Pays Bas).

Date limite pour les candidatures : 15 décembre 2017

Davantage d’informations sur le site Web de l’ISHR : www.ishr-europe.org

 

[1] L’adénosine diphosphate (ADP) est une substance chimique qui utilise l’énergie libérée lors de diverses réactions biochimiques, pour former l’adénosine triphosphate (ATP).