Servier's response to Le Monde's article (French version)

10/07/2014

Servier dément catégoriquement les accusations portées par l’article dans Le Monde de ce jour (daté du 11 juillet 2014).

Un premier sous-titre fait référence à « Des millions d’euros convoyés dans des valises ». La Commission, qui a enquêté pendant six années, n’a jamais fait état de telles accusations qui sont totalement infondées. En réalité les protocoles d’accord conclus par Servier étaient en ligne avec les pratiques courantes pour régler des contentieux et lorsqu’ils ont effectivement donné lieu à des paiements, comme souvent dans ce type d’accords, cela s’est fait par virements bancaires de manière parfaitement transparente.

L’article fait aussi référence à « des informations dénaturées et inexactes » qui auraient été transmises à Bruxelles. Ceci concerne une sous-enquête qui a été rapidement classée sans suite au vu de la réalité des faits. La décision de clôture de la procédure a été envoyée par la Commission Européenne le 24 janvier 2012 en disant : « Après examen des réponses données à la communication des griefs et des observations formulées lors de l’audition, la Commission décide de clôturer la procédure ouverte contre le destinataire dans l’affaire susmentionnée » (Affaire COMP/39812 – Pharma Sector Inquiry- Procedural Issue – Servier. Décision de clôturer la procédure).

Le journaliste du journal Le Monde n’a pas contacté Servier ni manifestement la Commission Européenne avant d’écrire cet article, ce qui lui aurait permis de prendre connaissance des faits facilement vérifiables.

Pour plus d’informations sur le Groupe : www.servier.fr
Direction de la Communication Institutionnelle 
Tél : 01.55.72.60.37
Email : presse@servier.fr